Assurance tempête

Lorsqu’une tempête surgit soudainement et que des inondations se préparent, l’expression « sauver les meubles » porte tout son sens. Bien souvent on pense à protéger son chez soi avant tout le reste, mais quand est-il de votre voiture si celle-ci est emportée par l’eau ou écrasée par un arbre ?

Une assurance au tiers ne suffit pas

Si vous avez uniquement souscrit à l’assurance automobile obligatoire, c’est-à-dire l’assurance au tiers, votre véhicule ne sera pas couvert par votre garantie. Cette assurance est seulement dédiée aux dommages corporels et matériels provoqués par le conducteur envers des personnes tiers.

L’assurance tous risque entre en jeu

Toutefois si vous avez opté pour une assurance tous risques et selon les conditions de votre contrat, les dommages causés par les intempéries sur votre voiture pourront alors vous être indemnisés. Ce type de contrat vous permettra d’assurer votre voiture, votre moto ou encore votre caravane.

C’est l’article L125-1 du code des assurances qui indique que pour être assuré contre les conséquences d’orages comme les inondations, coulées de boue, glissement de terrains ou encore chutes d’arbres, il faut souscrire à une assurance tous risques.

Les conditions d’indemnisation

Pour qu’une tempête soit reconnue plusieurs critères sont à observer. Tout d’abord le vent doit avoir causé des dommages à des bâtiments de bonne construction dans la commune et dans les limites d’une certaine distance mentionnée sur votre contrat.

Parfois en cas de doute l’assureur peut demander à la station météorologique la plus proche un certificat qui doit prouver l’intensité hors du commun de l’intempérie (la vitesse du vent devant être supérieure à 100km/h).

Comment être indemnisé

Tout d’abord il est important de contacter le plus tôt possible votre assureur (le délai pour déclarer le sinistre étant de 5 jours), de préférence par lettre recommandée. Même s’il est possible de prévenir l’assureur par un simple coup de téléphone, il vaut mieux envoyer une trace écrite à l’assureur.

Vous devrez ensuite créer un dossier regroupant la liste de vos différents préjudices (véhicule endommagé, équipement et biens détériorés) ainsi que le détail chiffré avec les factures de chacun de vos biens. Vous pouvez aussi appuyer ce dossier avec des photos ou vidéos qui seront d’autant plus de preuves attestant le sinistre.

Si vous souhaitez acheter une voiture neuve pensez donc à contacter votre assureur afin d’être prêt lors de la prochaine tempête !

 

Sébastien Auteur