Assurance-vie : les atouts les plus populaires

L’assurance-vie est un instrument d’épargne destiné à tous les investisseurs (épargnants, experts en paris risqués, détenteurs de grande fortune, etc.). Elle permet aux utilisateurs de mettre ses économies de côté et de rentabiliser une somme importante. Ce produit est également utilisé pour se procurer des revenus réguliers, voire de réaliser une spéculation en Bourse. D’ailleurs, l’assurance-vie est un excellent moyen de bâtir un patrimoine.

Se constituer un patrimoine immobilier grâce à l’assurance-vie

En versant régulièrement 100 euros par mois sur son contrat d’assurance-vie, il est possible d’acquérir un jour un beau patrimoine. Ce projet est surtout réalisable après 10 ou 15 ans, voire plus. En 20 ans, par exemple, l’assuré peut économiser au moins 33 000 euros, mais il peut très bien gagner plus. Les fonds investis sur une assurance-vie ne sont pas non plus bloqués. Ils peuvent être retirés en tout temps, lorsque le titulaire du contrat veut les utiliser. Cependant, il est bon de préciser que cette opération n’est faisable qu’avec les contrats à versements et retraits libres. Dans ces cas-ci, beaucoup d’assureurs autorisent les souscripteurs de l’assurance-vie à interrompre leurs versements s’ils ont besoin d’argent en urgence.

Profiter d’une fiscalité avantageuse et incontestable

Il est bon de rappeler que l’assurance-vie se présente sous deux formes différentes. Il y a, d’abord, les produits ou les gains à bénéficier au moment des rachats. Ensuite, il y a les sommes à transmettre aux héréditaires en cas de la disparition du titulaire du compte. Les produits du premier cas sont soumis aux prélèvements sociaux, quelles que soient la nature et la durée du contrat. Les taux à respecter, par contre, dépendront de la date d’acquisition de ces produits. Outre cette remarque, les produits de ce placement sont également soumis au barème graduel de l’imposition sur le revenu. Parfois, ils sont soumis à une taxation forfaitaire. Pour ce cas-ci, le taux varie selon la durée du contrat et les dates pendant lesquelles l’assuré fait ses versements.

Choisir librement les rachats assurance-vie selon ses besoins

Il faut souligner ici que l’épargne et les intérêts des contrats d’assurance-vie sont récupérables à tout moment. De plus, si beaucoup de gens préfèrent utiliser l’assurance-vie, c’est surtout parce que celle-ci propose des rachats différents. Ces derniers peuvent, par exemple, être partiels ou programmés (épargne retraite), mais ils peuvent aussi être totaux. Si le rachat est total, le contrat est clôturé et l’assuré perd tous les avantages associés à son ancienneté. Le souscripteur peut ainsi opter librement pour le type de rachat qui est adapté à ses besoins ou ses projets. Pour être sûr de bien faire les choses, il peut également consulter son assureur ou un expert en placement à long terme.

Pour information, dans ce genre de placement, il y a ce qu’on appelle la valeur de rachat. Celle-ci entre en jeu notamment lorsqu’il y a un rachat ou un retrait d’argent sur un contrat d’assurance-vie. Cela dit, elle est automatiquement prise en considération, une fois qu’il y a une mobilisation de fonds. Si l’assuré demande, par exemple une avance ou fait un prêt, l’assureur ne peut donner qu’un montant limité. En d’autres termes, la somme accordée ne peut excéder la valeur de rachat qui varie suivant certains critères importants. Ces derniers concernent entre autres les frais de l’assureur, le capital investi, les versements de l’épargnant, le type du contrat, etc.

anna Auteur