Les essentiels à connaître sur l’assurance vie

Vous avez sans doute déjà entendu parler de l’assurance vie, mais vous ne connaissez pas les démarches à suivre pour s’y souscrire, alors voici tout ce que vous devez connaître sur ce type d’assurance.

L’assurance vie en quelques mots

D’abord la définition de l’assurance vie est simple. Il s’agit d’un contrat par lequel un assureur ou une banque s’engage à vous remettre votre capital d’origine avec les intérêts cumulés au fil des années par le biais de vos versements. L’assurance vie séduit de nombreux Français, car elle est une source de revenus complémentaires pendant la période de retraite. À part cela, le souscripteur d’une assurance vie peut placer une partie de son épargne pour transmettre son capital à ses proches si jamais il décède durant la durée d’exécution de son contrat. Il convient de noter que le bénéficiaire doit être désigné au moment de la souscription ou après celle-ci. Dans le cas où le souscripteur serait toujours vivant et que le délai du contrat a pris fin, il récupère intégralement son argent ainsi que tous les intérêts cumulés jusqu’alors.

Quels sont les engagements de l’assureur ?

Après que vous ayez souscrit une assurance vie, votre établissement gestionnaire doit se soumettre à quelques obligations. Parmi ses taches, il y a, entre autres, le recueil de vos coordonnées personnelles, notamment au niveau de votre profil financier et familial. Cela a pour but de vous rediriger vers le contrat adapté à vos exigences et votre situation. L’assureur devra également vous restituer une note d’information dans laquelle sont mentionnées toutes les caractéristiques importantes du contrat. Toutefois, il convient de noter que pour les contrats qui comportent une valeur de transfert ou de rachat, ce document n’est pas nécessairement utile. Enfin, l’assureur devra vous donner une proposition d’assurance. Il s’agit d’un dossier dans lequel on trouve l’objet du contrat ainsi que les obligations des 2 parties (assureur et assuré), les modalités de la désignation du bénéficiaire, les divers frais, etc.

Le changement d’un bénéficiaire est-il possible ?

L’avantage de souscrire une assurance vie est que vous pouvez à tout moment changer le nom du bénéficiaire, mais cela sous certaines conditions. En effet, en tant qu’assuré, vous devez impérativement informer votre établissement gestionnaire via une lettre recommandée. Dès la réception du document, l’assureur vous enverra, par la suite, une confirmation sous forme d’un avenant au contrat qui modifie la clause du bénéficiaire. Il faut savoir qu’un changement de bénéficiaire ne peut se faire quand la personne désignée en question a formellement accepté sa désignation. La modification du contrat est donc impossible. À titre d’exemple, si votre conjoint (e) a accepté d’être le bénéficiaire, les clauses du contrat restent inchangées même en cas de divorce.

Quelles sont les catégories de l’assurance vie ?

L’assurance vie est un contrat qui se divise en 3 catégories, dont le contrat en cas de vie, le contrat en cas de décès et le contrat vie et décès. Vous pouvez opter pour l’une d’entre elles. Si vous choisissez le contrat de vie et décès, par exemple, vous êtes obligé de respecter certains critères. En effet, vous devez d’abord en premier lieu avoir la capacité juridique à souscrire au contrat. Ensuite, vous devez respecter les limites d’âge prescrites par votre assureur. Après cela, vous vous engagez auprès de votre assureur à payer les primes mentionnées dans le contrat. Enfin, vous allez devoir répondre de manière sincère à un questionnaire médical rédigé par votre assureur. Par ailleurs, si vous avez décidé de renoncer à votre contrat de vie et décès, sachez que vous avez droit à 30 jours calendaires. Dans le cas où des documents obligatoires ne vous ont pas été remis, un prolongement de ce délai est envisageable.

anna Auteur